Une étude au coeur de la douleur

Publié le 3 juin 2011 par Jacques Estrade

L’enquête PainSTORY réalisée auprès de 294 patients souffrant de douleurs chroniques a révélé que la souffrance rime avec un fatalisme tout aussi chronique. L’impact physique révèle aussi des effets collatéraux sur l’état psychique du patient.

L’enquête baptisée PainSTORY a été réalisée dans 13 pays européens, de 2008 à 2009. 294 patients souffrant de douleurs chroniques ont été interrogés lors de 4 entretiens.

Les résultats sont les suivants :

“Un an après le début de l’enquête :

 

  • 46 % continuaient à ressentir une douleur intense
  • 60 % avaient des problèmes de sommeil
  • 44 % déclaraient se sentir seuls dans leur combat contre la souffrance
  • 2 sur 3 patients disaient être déprimés à cause de cette dernière.
  • 6 sur 10 avait l’impression que la douleur contrôlait leur vie.

Et pourtant…

 

  • 64 % étaient persuadés de suivre le traitement le plus approprié. Plus de la moitié pensaient que tout ce qu’il était possible de faire avait été mis en œuvre.
  • 12 % seulement avaient recouru à un opiacé puissant
  • Ils n’étaient que 2 % à s’être fait suivre par un spécialiste de la douleur.“ (Extrait de Femme Actuelle Mai 2011)

1 commentaire

  1. ostéopathe clapiers

    Site intéressant par ses nombreuses références d’articles basés sur des recherches scientifiques. Un bon point pour l’ostéopathie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE