Trop Jeûne pour vous !

Publié le 21 novembre 2013 par Jacques Estrade

Si le mot jeûner évoque pour certains quelques "tortures" religieuses, il se pourrait aussi qu'il soit un baume et un élixir de jeunesse pour le corps et l'esprit à condition d'être pratiqué à bon escient. Ne pas hésiter à demander conseils à son médecin traitant.

Pourquoi jeûner ?

Il y a de très nombreuses raisons de jeûner : combattre les quelques kilos en trop, lutter contre l’obésité, les maux de tête fréquents, les pathologies chroniques, les tumeurs… les nombreuses études sur le jeûne peuvent aujourd’hui témoigner de très nombreux bienfaits du jeûne sur l’organisme. Reste que sans motivation, il est parfois difficile de se soumettre à ce difficile régime et pourtant le jeûne représente :

  • une pause pour des estomacs trop souvent malmenés par la malnutrition et/ou la surnutrition ;
  • un grand nettoyage du corps et de l’esprit, des idées plus claires, des kilos superflus en moins, une humeur plus joyeuse, des sens plus aiguisés, un sommeil de meilleure qualité, une mémoire réactivée, etc.
  • et aussi le temps de rompre avec de nombreuses mauvaises habitudes comme le café en surdose, la cigarette, la surnutrition…

Lire à ce propos le livre de Thierry de Lestrade « Le jeûne, une nouvelle thérapie ».

Quand, comment jeûner ?

Vous trouverez la réponse à ses questions sur certains sites de santé ou dans certains livres assez bien faits sur le sujet (« Les surprenantes vertus du jeûne » de Sophie Lacoste par exemple).

Jeûner reste une décision personnelle et très souvent décriée par son entourage. Il est donc plus facile de jeûner en période de vacances, en toute quiétude. Cependant, exception faite des jeûnes thérapeutiques, il faut souligner que l’on peut continuer ses activités même en jeûnant.

Par ailleurs, le jeûne est d’autant plus actif qu’il est accompagné d’activités sportives adaptées et de périodes de méditation. Ce trio d’activités est une façon de retrouver la paix du corps et de l’esprit ainsi que le célèbre l’adage fort connu : « un corps sain dans un esprit sain ».

Evidemment, pratiquer le jeûne demande de s’informer auprès de personnes compétentes afin de bien connaître les cas où il est conseillé, comment et quand le pratiquer par rapport à son besoin, sa pathologie et surtout comment sortir d’une période de jeûne. Ce dernier point est essentiel car il peut « casser » tous les effets bénéfiques du jeûne. 

Travaux réalisés sur le jeûne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE