GST & TMS

“Contracter dans la souplesse“

Publié le 28 juillet 2011 par Jacques Estrade

Comme tout chanteur lyrique professionnel, je me trouve confronté à ce paradoxe : “contracter dans la souplesse“. L’entraînement quotidien est une chose mais ne suffit pas toujours à libérer de tensions dues à des chocs, des réflexes acquis. L’accompagnement ostéopathique permet d’équilibrer son corps et surtout de mettre son corps au service de sa voix.

Le chant lyrique exige du corps des prouesses en sollicitant des muscles de façon antagoniste. Le souffle doit circuler librement dans un corps libéré de tensions, équilibré des pieds à la tête ! Comme tout chanteur lyrique professionnel, je me retrouve confronté à ce paradoxe : « contracter dans la souplesse“. Il s’agit d’être capable de sentir tout son corps, de le garder dans un équilibre parfait, sans fatigue excessive, de maîtriser sa respiration et ainsi, mettre toute son énergie au service de la voix… Il faut en moyenne dix ans d’apprentissage pour imprégner le corps de réflexes propres à libérer la voix. Comme tout sportif de haut niveau, l’entraînement à un certain stade ne suffit pas ou plus pour dépasser certaines résistances physiques, morales ou techniques. Améliorer endurance, performance et constance demande une autre façon d’agir.

 

Ma rencontre avec Jacques Estrade m’a permis d’aller plus loin dans cette quête d’excellence. Ses manipulations précautionneuses ont effacé des tensions cervicales récurrentes et m’ont aidé à retrouver une grande souplesse de la nuque. Par ailleurs, nous avons également travaillé sur l’amplitude diaphragmatique et la liberté du bassin, un corps équilibré est le fondement de tout chanteur. Il est fini le temps des divas plantées avant scène chantant leur cabalette comme des menhirs. Aujourd’hui les mises en scènes exigent de se plier à tous les possibles. Ainsi l’ostéopathe est-il devenu le compagnon indispensable de tout bon chanteur. Bien sûr, une hygiène de vie saine, une alimentation adaptée forment la base de cette démarche. C’est l’ensemble, la consultation périodique de mon ostéopathe et la prévention qui me procure une grande liberté dans la pratique de ce merveilleux métier : chanteur d’opéra.

En savoir plus

“Alain Fondary, la voix du souffleur“ (Ed. Symétrie), un livre écrit par Patrick Alliotte et décrivant le parcours d’un baryton français hors norme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE