L’été en Médecine Chinoise… Evitez le salé-glacé !

Publié le 9 août 2012 par Jacques Estrade

Boire glacé, manger salé… deux comportements qui, selon les principes de la Médecine traditionnelle Chinoise (MTC), sont en contradiction avec les besoins de notre organisme. Et même s'il semble plus logique d'éteindre le feu de l'été avec des boissons froides, la MTC prétend le contraire. Selon ses dires, à trop perturber notre estomac, nous risquons quelques désagréments…

Préambule

Le calendrier chinois est un calendrier lunaire : les mois sont des mois lunaires (le 1er jour du mois est la nouvelle lune). Par ailleurs, chaque saison est de 72 jours avec des intersaisons de 18 jours. Par conséquent, dans le calendrier chinois 2012, l’été s’étale du 15 mai  au 27 juillet suivi d’une intersaison de 18 jours avant le commencement de l’automne le 15 août. La période estivale est un temps où l’activité (dénommée ici le yang) est à son zénith avec en son centre, le solstice d’été qui marque le rallongement des nuits et avec lui, le déclin de l’énergie. Pour les Chinois, le 21 juin représente le début de l’hiver parce que le yin (symbolisé par les nuits) recommence à grandir jusqu’au 21 décembre, nuit la plus longue qui marque le début de l’été. Cela permet de mieux comprendre que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est à considérer dans tous ses mouvements, et notamment dans toutes ses mutations. Elle ne peut être appliquée sans tenir compte des variations saisonnières et du lieu de vie.

Quels sont les impacts de la chaleur estivale ?

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la chaleur estivale :

  • assèche les liquides (sécheresse de la bouche, des lèvres, soif intense, diminution des urines…)
  • affaiblit les sources (respiration accélérée)

La chaleur s’allie facilement à l’humidité qu’elle vaporise dans le cœur, gênant la respiration, bloquant des circulations, occasionnant certaines diarrhées et des glaires dans le système respiratoire.

Pour lutter contre la chaleur et l’humidité, rien de mieux que de manger du piquant (ex. piments d’Espelette) dont la saison commence début août (début de l’automne en médecine chinoise).

Saveur de l’été : l’amer

Il correspond au feu et au coeur qui, avec l’intestin grêle sont les organes de l’été en Médecine Traditionnelle Chinoise. Le coeur correspond à la spiritualité et à tout ce qui est circulation sanguine.

“L’action thérapeutique de l’amer est de raffermir, fortifier, rendre solide et résistant. Elle régénère ainsi le cœur en lui permettant d’offrir par le sang la substance riche et chaleureuse qui consolide l’existence.“*

Quels sont les aliments à favoriser en été ?

  • blé, viande de mouton, abricots, légumes et fruits de saison et du terroir
  • manger des plantes amères : roquette, chicorée, artichauts, céleri…
  • manger des fruits rouges (myrtilles, cerises, cassis, groseilles, fraises, grenade, framboises…) riches en anthocyanes
  • le “vrai“ café espresso italiano : se révèle de plus en plus comme un facilitateur de toutes les fonctions cognitives et notamment la mémoire. sa puissante saveur amère agit à ce niveau-là. Pour cette raison, mieux vaut ne pas le sucrer au risque d’annuler cette capacité du café. Il faut aussi modérer sa consommation (effet excitant et à terme dépressif).

A éviter : les aliments trop salés comme la charcuterie, la viande de porc (à préférer l’hiver).

Manger salé peut favoriser le développement de maladies cardiovasculaires et plus particulièrement en été, saison où le coeur est l’empereur (Théorie des cinq éléments – cycle cheng & cyle Ko). Comme le souligne la MTC “si l’on mange trop salé, il y a épaississement et condensation des sucs de l’estomac, qui se tarissent et n’irriguent plus. D’où le desséchement de la gorge et la soif.“* Ceci est exacerbé avec les chaleurs de l’été.

Pourquoi faut-il éviter de boire glacé en plein été ?

Les boissons glacées désaltèrent peu (au contraire, elles attisent la soif et dessèchent la bouche), ralentissent la digestion et peuvent entrainer des troubles digestifs comme la diarrhée.

Boire glacé revient à jeter de l’eau sur du feu. En effet, imaginez une marmite (l’estomac) sous lequel brûle un feu (la rate) qui permet de transformer en “bouillie“ tout ce qui sera déposé dans l’estomac. Cette “bouillie“ sera ensuite dirigée vers les intestins où sera effectué le travail de séparation : les nutriments vers les poumons, les déchets vers le bas (selles et urines).

Pour secréter les enzymes dont il a besoin pour digérer les aliments, l’estomac doit faire monter la température du bol alimentaire. Par conséquent, plus on consommera d’aliments froids, plus il y aura une dépense énergétique importante. (Dans un frigo qui fonctionne normalement, la température est à 4 °C, le corps humain est à 37 °C. D’où une différence de 33 °C !)

En MTC, l’Estomac aime le chaud et l’humide. Dans cette théorie, les organes ont tous une interrelations entre eux. Celle entre l’estomac et le gros intestin est particulièrement intéressante. En effet, le méridien du gros intestin a des points sur les épaules notamment au niveau de l’articulation acromio-claviculaire (en relation avec la coiffe des rotateurs). Et l’on retrouve dans la plupart des cas de cette lésion, des gens qui ont l’habitude de boire glacé.

Revoir le Cycle cheng et les relations existant entre organes

En Médecine Traditionnelle Chinoise, “l’Estomac considéré comme le « Grand grenier », est la source d’où émanent tout ce qui reconstitue les liquides et substances et renforce circulations et mouvements, comme l’origine de tout ce qui se passe dans le tractus digestif.

Il soutient les souffles qui convergent dans le Réchauffeur Supérieur, les liquides nourriciers du Réchauffeur Médian et l’écoulement vers l’élimination du Réchauffeur Inférieur. Il est à la base de ce qui fonctionne sur l’acquis.“*

*Extrait du livre les 101 notions-clés de la médecine chinoise d’Elisabeth Rochat de la Vallée (Ed. Guy Trédaniel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE