Les Superpouvoirs des Médecines alternatives

Publié le 9 mars 2017 par Jacques Estrade

Dans son émission "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain", Adriana Karembeu et Michel Cymes explorent les superpouvoirs des médecines alternatives : acupuncture, ostéopathie, hypnose... Leur enquête les emmène en Chine où ils découvrent les opérations cardiaques sous anesthésie effectuée par l'acupuncture.

L’acupuncture a comme superpouvoir de bloquer la douleur et de permettre des opérations à coeur ouvert sans anesthésie générale. Le patient est juste désensibilisé à l’aide de quelques aiguilles comme on le découvre dans l’émission. Avant l’opération, il y a une pré-médication importante.

L’hypnose a aussi ce talent de permettre des opérations sans anesthésie générale. Les zones du cerveau activées par ce procédé sont les mêmes que celles qui répondent dans un état de conscience modifié (dissociation entre les perceptions sensorielles (ici la douleur) et le contexte présent (l’opération).

Les danseurs de l’Opéra de Paris n’hésitent pas à soulager leurs problèmes lombaires auprès d’un ostéopathe.

Ces pratiques décrites dans l’émission qu’elles soient millénaires ou pas interrogent. Elles ouvrent de nouvelles pistes de recherche pour les chirurgiens, les thérapeutes et les patients.

Personnellement, la pratique conjointe de l’ostéopathie et de la Médecine Traditionnelle Chinoise m’a permis d’enrichir ma pratique originelle qui était initialement fondée sur la kinésithérapie et ainsi de créer la Global Soft Thérapie. L’ostéopathie présentée lors de cette émission est une ostéopathie dite structurelle où l’on agit directement par une force adaptée sur les segments osseux. Ces manipulations ne représentent qu’une partie de la pratique ostéopathique qui, ici est réalisée sur un jeune danseur musclé et résistant. Qu’en serait-il d’une telle pratique sur une personne âgée souffrant d’ostéoporose majeure, incapable d’endurer la position assise ? Heureusement, il existe d’autres pratiques ostéopathiques plus douces, plus confortables et tout aussi efficaces qui ne font en aucun cas appel à la force du thérapeute. L’ostéopathe dans ce film connaît certainement de telles manoeuvres mais il est fort dommage et préjudiciable pour l’ostéopathie de ne montrer que ce côté spectaculaire et d’omettre les autres façons de pratiquer l’ostéopathie. Ces images ne peuvent qu’éloigner certains patients de l’ostéopathie en général. Ce commentaire est réalisé après plus de 45 années de pratique auprès de grands sportifs de haut niveau, ainsi que de personnes âgées. Pour mémoire, rappelons que le fondateur de l’ostéopathie A.T. Still parlait de traitement global et non pas symptomatique. Une vision très importante de nos jours où l’on a tendance à s’arrêter à la manifestation symptomatique plutôt qu’à la source originelle de la pathologie ou de la douleur.

Association des pratiques et réconciliation du corps et de l’esprit !

Comme le montre ce reportage, l’alliage des médecines chirurgicales de pointe et de la médecine traditionnelle chinoise renforce et améliore la guérison : temps de récupération quasiment inexistants, diminution des effets secondaires – comme des problèmes de stress, de transit intestinal ou de risque d’infection après une anesthésie… Ces faits sont démontrés au sein des hôpitaux chinois de manière quotidienne. La quasi-absence de produits anesthésiants permettent un réveil plus rapide et surtout évitent de charger le foie en toxines.

Cette émission, aussi spectaculaire qu’elle soit, reflète la réalité en Chine mais aussi en Europe. Des pathologies vécues au quotidien par nombre de Français telles que problèmes digestifs, respiratoires, gastriques peuvent aussi être traités en alliant ces médecines dites alternatives. Dans le reportage, Michel Cymes a un rhume déclaré à Paris, traité en Chine grâce aux différents points du méridien du Gros Intestin. Ce dernier est l’émonctoire (fonction de drainage et évacuation) du méridien du Poumon et permet ainsi de libérer les bronches. La relation du Poumon-Gros Intestin fait partie de la théorie des 5 éléments, un des grands principes de la médecine chinoise.

Dans le cadre particulier du site de Global Soft Therapy, on peut faire un parallèle avec le traitement des lombalgies ou des sciatiques en s’appuyant sur la théorie des 12 méridiens et concernant la relation Intestin Grêle et Foie. L’intestin grêle se manifeste en Médecine Chinoise au niveau de la 5e lombaire et de l’articulation sacro-illiaque. La lombalgie, comme son expression ultime la sciatique est donc liée à une restriction de mobilité au niveau du bassin et de la colonne vertébrale. Libérer le système musculo-squelettique de cette dysfonction anatomique permet de diminuer les douleurs et de retrouver une fonctionnalité adéquate.

Tous les principes pré-cités – ostéopathie, MTC… – permettent d’avoir une approche beaucoup plus large du corps humain, mental et physique. Les différentes thérapeutiques occidentales et orientales, loin de s’opposer, sont complémentaires comme l’a précisé Michel Cymes qui se qualifie de très cartésien. Au vu de cette émission, on comprend que certaines médecines fonctionnent même si la science ne l’a pas encore démontré de façon rationnelle. Espérons que cette émission détermine le point P d’une nouvelle collaboration.

 

Regardez l’émission en replay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE