Une jambe plus longue…

Publié le 4 mai 2012 par Jacques Estrade

Beaucoup de pathologies, de douleurs du bassin et des membres inférieurs sont supposés être dus à une jambe plus longue que l’autre. Dans la plupart des cas, on glisse une semelle orthopédique sous la jambe courte pour compenser la différence de hauteur. Un “remède“ qui aggrave les pathologies.

 

Déviations Axiales des membres inférieurs – Du normal au pathologique 12e journée de la Pitié Salpétrière – (page 66)

Comme le montre la radio extraite du livre Déviations Axiales des membres inférieurs – Du normal au pathologique 12e journée de la Pitié Salpétrière – , les os du bassin bougent les uns par rapport aux autres. “Noter la position en iliaque antérieur droit qui augmente l’antéversion fonctionnelle du cotyle et dévie le secteur de mobilité de la hanche vers la rotation interne ». Dans ce cas de figure précis, on observe que la base sacrée est inclinée à droite.

 

 

Et comme tout système articulaire, les os du bassin peuvent se bloquer dans des positions extrêmes. Lorsque l’iliaque droit ou gauche a une rotation antérieure (l’axe de rotation de l’articulation sacro-iliaque est postérieur à l’articulation de la hanche), l’iliaque plonge en avant par rapport à son axe et l’articulation de la hanche descend.

 

La symphyse pubienne est la partie la plus antérieure entre les ischions de l’os iliaque. Elle réunit les deux os iliaques.

Ce mouvement est naturellement limité par la symphyse pubienne qui a quelques degrés de mouvement possible.

Entre les symphyses pubiennes, existe un cartilage qui assure la mobilité faible, quasi nulle des os du bassin. Il existe aussi une malléabilité (élasticité) des os vivants qui peuvent accentuer ce mouvement.

 

 

Pour se persuader de la mobilité de la symphyse pubienne, il suffit de poser les doigts de part et d’autre des os du bassin, et l’on peut se rendre compte du décalage.

Illustration extraite du livre de A.I. Kapandji – Physiologie articulaire T3

Pour conclure, quand un iliaque est antérieur d’un côté, il est forcément postérieur de l’autre. C’est ce décalage qui provoque la différence de longueur. Le corps compense de lui-même pour garder l’horizontalité des yeux.

Rééquilibrer le bassin permet dans la plupart des cas de corriger l’inégalité de longueur des jambes.

 

 


 

1 commentaire

  1. Chocoholic

    Vous dites que rééquilibrer le bassin est une solution à la différence de longueur de jambes. Mais cela soulève une autre question : Que faire exactement pour rééquilibrer le bassin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE