GST & maladies articulaires

Douleurs au genou…

Publié le 27 avril 2011 par Jacques Estrade

Très souvent, on oublie l'existence de nos genoux... et pourtant, un peu de bienveillance à leur égard pourrait être bénéfique pour notre mobilité, notre plaisir à faire du sport... même tard dans la vie !

Petits rappels anatomiques sur le genou

Le genou se compose deux articulations :

  • une entre le fémur et le tibia,
  • une entre le tibia et le péroné

La fonction essentielle du genou est la flexion-extension avec des composantes rotatoires minimes. Le principe décrit par les chirurgiens orthopédistes de la Pitié Salpêtrière (cf. le livre : “Déviations Axiales des membres inférieurs Du normal au pathologique 12e journée de la Pitié Salpétrière“) montre que toute rotation antérieure de l’os iliaque induit généralement une rotation interne du membre inférieur et que toute rotation postérieure, une rotation externe. Dans le cas présenté, il se produit une rotation interne du tibia sur le fémur et l’inverse lorsque l’iliaque est postérieur (rotation externe). Ces rotations, pratiquement invisibles à tout examen radiographique mais objectivables par une palpation fine, provoquent la dysfonction articulaire, et par conséquent les douleurs ressenties au niveau du genou avec des tensions sur les ligaments, tendons, capsules et faciae (aponéphrose) du genou.

Action de l’ostéopathe

Le traitement va consister en deux phases :

  1. Rétablir l’équilibre global du corps et particulièrement du bassin puisque tout décalage noté au niveau du genou induit un bassin décalé.
  2. Traiter les mouvements anormaux du genou.

Pourquoi il va de soi que prendre soin de ses genoux est une évidence !

Le genou est le point de compensation entre le bassin et le pied : c’est donc lui qui va subir le maximum de contraintes lorsque le pied, la cheville ou le bassin seront mal positionnés. Pour les sportifs, il est souvent douloureux suite à des efforts répétés, de même pour nombre de salariés en position debout ou statique. Le déséquilibre du genou peut être à l’origine des TMS, de même que le surpoids. La prévention sur ce point reste essentielle.

En savoir plus

Arthrose : le cartilage s’autodétruit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 Global Soft Therapy – Mentions légalesCrédits – Site propulsé par PUShAUNE